Chez KHLA, les emballages et le conditionnement de nos produits sont au centre de nos préoccupations écologiques. Comment faire pour proposer et emballer nos épices bio, poivres de Kampot, ou encore nos thés bio d’Asie, tout en respectant au mieux notre environnement ? Par cet article, nous avons souhaité vous donner des informations précises sur l’impact écologique de différents emballages et souligné ainsi le choix de KHLA.

Quelques notions à connaître sur l’emballage

Quand on parle d’emballage, il est important de distinguer différentes notions pour bien comprendre l’impact global sur l’environnement et questionner certains principes.

Recyclage : le recyclage est le fait d’utiliser d’une manière ou d’une autre une seconde fois un produit ou les matériaux qui le composent.

Compostable et biodégradable : après utilisation, un emballage biodégradable va se décomposer dans la nature dans un temps très court et sera sensible aux bactéries et à la nature. Un emballage biodégradable est généralement issu du règne végétal, comme le carton ou le maïs.

Matériaux renouvelables : on considère qu’un matériau est renouvelable dès lors qu’il peut se recréer dans un temps très court à l’échelle de l’Homme, comme par exemple le bois (environ 20 ans) et l’eau.

Matériaux fossiles : à l’inverse, un matériau fossile peut mettre des milliers voire des millions d’années à se recréer, et leurs ressources sont donc limitées. C’est entre autres le cas du sable, des hydrocarbures ou des minerais.

Les différents matériaux utilisés pour les emballages

Différents matériaux sont utilisés pour emballer des produits.

L’emballage en verre

Le verre est un emballage créé à partir de sable, qui est un matériau fossile. Pour créer 1 kg de verre, il faut plusieurs kgs de sable. Le verre est un matériau non biodégradable, sa dégradation naturelle pouvant prendre des milliers d’années. Il est en revanche recyclable à 100%. A titre d’exemple, 1 kg de verre déposé dans une poubelle destinée au tri donnera 1kg de verre après traitement. Le recyclage du verre ne demande pas d’ajout de nouveaux matériaux. Il est broyé puis refondu. Le verre est un emballage traditionnel, qui est recyclé en France à hauteur de 78%. C’est l’un des meilleurs matériaux pour la conservation des aliments, de par sa solidité. Les inconvénients d’un emballage en verre, ce sont sa fragilité, son manque de souplesse et son poids, qui engendrent plus de pollution due au transport.

L’emballage en carton, papier ou kraft

Le papier et le carton sont des matériaux qui proviennent du bois et de l’eau, qui sont donc des matériaux renouvelables. Il faut par exemple compter entre 100L à 500L d’eau, ou 3kgs de bois, pour faire 1 kilo de papier. Cela varie selon la finesse du papier, plus le papier est fin, plus l’eau sera nécessaire.

Le carton et le papier ne peuvent pas être utilisés pour conserver des aliments sur de longues périodes. Ils peuvent en revanche être utilisés pour des produits à rotation rapide, comme les pâtes, ou ils peuvent servir de transport aux fruits et légumes.

Le carton est un matériau recyclable à 90%. Le carton et le papier sont broyés, les peintures et autres matériaux sont retirés, et le carton est ensuite trempé dans l’eau pour en faire une pâte. A titre indicatif, 1kg de carton donnera 900g de carton recyclé, auquel il faudra ajouter du nouveau matériau. 1 kilo de carton recyclé nécessite 100 litres d’eau.

Certains cartons ne sont pas recyclables, tels que le papier kraft blanchi (les emballages chez le boucher par exemple), ou le carton contenant du plastique, comme les couvertures de magazines. Les cartons comme les boites de pâtes, briques de lait, cartons de transport, suremballages, tubes de sel, etc. sont eux recyclables.

En France, le taux de recyclage du carton est de 65%, et celui-ci est généralement recyclé à l’étranger.

L’emballage en plastique et PET

Le plastique est un matériau issu des hydrocarbures, matériau fossile. Il faut compter 1,9kgs d’hydrocarbures (gaz ou pétrole), 1L d’eau et quelques autres matériaux pour obtenir 1kg de plastique. L’extraction d’hydrocarbure servant à la fabrication des monomères de plastique est plus lourde que celle utilisée pour l’essence, et plus légère que celle utilisée pour les bitumineux.

Certains plastiques ne sont pas recyclables, c’est le cas des films et sacs plastiques. Le type de plastique le plus utilisé pour l’emballage alimentaire est le PET (polytéréphtalate d’éthylène), qui est un plastique pétrosourcé. C’est lui qui compose les bouteilles d’eau, produits ménagers et autres emballages semi-rigides. Le PET est 100% recyclable, il est broyé en paillettes puis refondu. Il peut néanmoins perdre sa rigidité au fur et à mesure de ses recyclages, mais il est dans ce cas réutilisé pour le textile (pulls ou couettes, entre autres).

En France, le taux de recyclage du plastique est de 70%.

L’emballage en aluminium et acier

L’aluminium et l’acier sont des matériaux issus de minerais, souvent regroupés en alliages pour offrir différentes propriétés. L’aluminium est 100% recyclable. Il est écrasé puis refondu, et peut être réutilisé comme emballage ou pour l’industrie. En France, le taux de recyclage de l’aluminium et de l’acier est de quasi 100%.

Chaque emballage a ses avantages et inconvénients

L’emballage est donc à déterminer en fonction du produit lui-même et des contraintes qu’il impose. Chaque emballage, comme vous avez pu le constater, a ses avantages et ses inconvénients.

Le verre sera par exemple idéal pour des produits nécessitant d’être autoclavés ou pasteurisés, ainsi que pour les produits gras, semi-liquides ou liquides (terrines, miel, confiture, eau…). Ces produits demanderont à être emballés dans le pays de distribution afin d’éviter la casse et limiter la surpollution liée au transport. L’emballage en verre est aussi un indicateur de qualité et est très recyclé.

Le carton est parfait pour le transport et le suremballage, et peut être utilisé en contact avec les aliments ayant un revêtement.

Le plastique et l’aluminium peuvent être remplacés dans certains cas par du fécule de maïs (capsules de café, sacs plastiques), matériau biodégradable mais non recyclable.

Le choix de KHLA pour nos emballages de poivres, épices et thés bio

Pour les emballages de nos produits KHLA, nous avons exclu d’emblée le verre en raison de son poids et son impact sur la pollution liée au transport, ainsi que pour sa fragilité. De plus, nos produits ne nécessitent pas de pasteurisation, ne sont pas gras ou liquides.

Nous avons également exclu le kraft car il ne peut pas être recyclé par rapport à l’usage de nos produits, à cause du traitement plastique et du blanchiment qui seraient requis. Nous avons donc choisi d’utiliser du carton pour la fabrication de nos tubes, boîtes et suremballages, mais pas n’importe quel carton. Nous utilisons en effet du carton recyclé, afin de limiter l’impact environnemental. Il faut savoir en plus que les cartons recyclés en Europe sont en général réexportés vers la Chine pour être recyclés.

Nous avons également choisi d’utiliser du plastique PET pour nos poches car nous savons parfaitement recycler ce matériau en Europe, ainsi nous vous invitons vivement à bien les recycler via les poubelles de tri pour suivre notre valeur environnementale. Nous pourrions utiliser du plastique à base de fécule de maïs car ce matériau ne peut pas être recyclé. Il est toutefois biodégradable, mais il n’y a pas de système de collecte des produits biodégradable en France.

Enfin, nous avons choisi d’utiliser l’acier pour nos boites de thé bio, dans la mesure où c’est un matériau recyclable à quasi 100%.

Nos tubes carton ou acier ainsi que nos étuis en palme sont réutilisables.

Nous lutons contre la déforestation au Cambodge qui a des conséquences écologiques sur la faune et la flore, c’est pourquoi nous n’utilisons que du carton recyclé pour nos tubes de poivre de Kâmpôt où nos épices biologiques.

Des produits conditionnés à la main

Enfin, nous avons choisi de conditionner tous nos produits à la main et de proposer différents types de conditionnements, individuels ou en vrac. Nos pochettes en palme sont tressées à la main et teintées avec des pigments naturels.

Nous vous invitons à parcourir notre site pour découvrir nos poivres, sels, épices bio et thés bio d’Asie, et à découvrir les valeurs qui nous inspirent.