Le palmier à sucre du Cambodge : une espèce naturelle et généreuse aux multiples usages ancestraux

A l'inverse de son cousin le palmier à huile, élevé de façon intensive et peu écologique, le palmier à sucre est un arbre prolifique au Cambodge qui délimite de façon naturelle les rizières et domine le paysage rural du Royaume khmer. Arbre généreux, il est optimisé et utilisé dans son intégralité, de façon artisanale, issu d'une agriculture raisonnée et respectueuse de l'environnement.

Le Borassus Flabellifer

Palmier à sucre du Cambodge Le palmier à sucre d'Asie, ou Borassus Flabellifer est un arbre tropical très répandu en Asie du Sud-est, que l'on retrouve en bordure des plantations agricoles, notamment des rizières.A taille adulte, il peut mesurer jusqu'à 30 mètres de hauteur.Les Cambodgiens utilisent le palmier à sucre dans son intégralité, de la racine aux feuilles, cet arbre accompagne la vie des khmers depuis des siècles. Il est écrit dans les textes khmers anciens que le palmier à sucre auraient 108 utilisations différentes, de ce fait cet arbre est traité avec le plus grand respect dans un usage local et traditionnel.

Quelques-uns des différents usages du palmier à sucre du Cambodge : 

Les cordages traditionnels

Ils sont réalisés à partir des fibres du palmier à sucre. Tressées par les hommes, ces cordes servent aux travaux agricoles ou de construction dans les campagnes khmères. Très solides, elles sont aussi utilisées à protéger les hommes qui grimpent au sommet des palmiers à sucre pour en récolter la sève.

Cordes en palmier à sucre du Cambodge
Vanneries du Cambodge

La vannerie artisanale Cambodgienne

Les feuilles du palmier à sucre sont traditionnellement utilisées dans l'artisanat khmer pour réaliser des paniers, chapeaux ou autres nasses nécessaires pour la pêche ou le transport de matières périssables. En général tressées par les femmes dans les villages, les paniers sont aussi utilisés dans les marchés, malheureusement de plus en plus remplacés de nos jours par des bassines en plastique non bio-dégradables.

Les racines du palmier à sucre

Broyées et utilisées dans la pharmacopée Cambodgienne et d'autres pays d'Asie du Sud-est, les racines extraites du palmier à sucre du Cambodge, ou Borassus sont reconnues pour leurs vertus médicinales et curatives. Transformée en pommade par un processus naturel, son application calme les démangeaisons et les maladies de peau. Les racines ont aussi une fonction de répulsif d'insectes.

Racines de palmier à sucre
Bonbons en sucre de palme

La sève du palmier à sucre

Le sucre consommé au Cambodge est issu du Borassus Flabelliefer : très naturel, non raffiné, il provient de la sève recueillie sur les inflorescences mâles et femelles. Cette opération délicate est confiée à des grimpeurs expérimentés qui doivent se hisser deux fois par jour au sommet d'échelles de bambous ou de cordes pour extraire le nectar liquide. Le sucre est comsommé liquide, en poudre ou en "bonbons"

L'utilisation du bois de palme

L'extrême solidité du bois de palmier à sucre en fait un élément incontournable de la construction de pirogues au Cambodge, il est également utilisé en menuiserie pour des pièces décoratives.

Les chutes de l'activité ébéniste ne sont pas perdues pour autant puisqu'elles sont recyclées par les artisans khmers pour la sculpture de petits objets décoratifs ou des ustensiles de cuisine élégants, écologiques et respectueux de l'environnement et des hommes, à l'entretien très facile.

Pour découvrir notre gamme d'accessoires réalisés au Cambodge en bois de palme, cliquez ICI

Mortier et son pilon en bois de palme Ramequin en bois de palme Couverts à salade en bois de palme